SAFe 5.0 et Beaujolais nouveau… 2 nouveaux grands crus

Il y a quelques jours, nous fêtions l’arrivée sur nos tables du beaujolais nouveau 2019. Le même son de cloche des œnologues : un grand cru plus rond et plus aromatique aux allures de fruits rouges et d’épices.

Un autre grand cru est en cours d’élaboration : la 5ème version du Scaled Agile Framework for lean-agile enterprises plus connu sous la dénomination SAFe 5.0.

Cet article n’a pas pour but d’exposer ses nouveautés, très bien expliquées ici. Je vais m’attarder à partager pourquoi je considère cette nouvelle version comme une avancée majeure du framework : il remet au centre de ses valeurs un principe fondateur de l’agilité – l’APPRENTISSAGE CONTINU. Rappelons simplement la toute première phrase du Manifeste Agile : « Nous découvrons comment mieux développer des logiciels par la pratique et en aidant les autres à le faire ». 

Pourquoi ce nouveau principe est une véritable avancée?

Je ne pense pas d’ailleurs qu’il soit réellement nouveau mais c’est la première fois que ce principe est exprimé. SAFe 5.0 est un framework extrêmement puissant dès qu’on en comprend les différents mécanismes. Peut-être même un peu trop puissant. J’aime à le comparer avec la puissance de SAP par exemple : le déploiement d’un tel outil sans compréhension et sans apprentissage devient vite une usine à gaz dont les effets peuvent être négatifs. Il en est de même pour SAFe. Il existe de nombreux cas de souffrance que nous soulevons chez nos clients qui ont décidé de déployer ce framework. Et à chaque fois, la situation se débloque et s’assainit une fois que la culture d’APPRENTISSAGE CONTINU (que nous retrouvons aussi dans le design thinking et le Lean Start up) est exprimée.

Ainsi, Dean Leffingwell confirme que le déploiement de l’agilité à l’échelle, dans tous les domaines d’une organisation ne peut se faire que par un changement de modèle mental, par l’apprentissage continu par tous les membres, de l’existence d’une vision partagée et d’une approche systémique. Toute cette approche est l’héritage de Peter Senge et de son livre “La 5ème Discipline”. SAFe 5.0 s’inscrit donc comme un cadre promouvant le développement des organisations apprenantes. Pour aller plus loin, il devient même un cadre méthodologique faisant écho à notre métaphore de l’Agile Rocket.

Si vous relisez ce SAFe 5.0 avec ces lunettes systémiques et d’apprenance continue vous vous rendrez-compte de l’importance des sprints d’innovation, des rétrospectives, des séances d’ “inspect&adapt”…

 

Le prochain point à améliorer sera certainement la position de la mise en place d’un management agile de portefeuille dans la roadmap d’implémentation. Certes, un tel management s’avère complexe à mettre en œuvre mais il est aussi le seul outil pour aligner l’ensemble des opérations vers la valeur finale apportée aux clients de l’entreprise.

Contactez-nous à  contact@goood.com pour plus d’informations sur les évolutions de SAFe 5.0, pour organiser des évènements ou faire vos demandes de formation. Nos coachs certifiés se feront un plaisir d’échanger avec vous sur le sujet.

Agile Rocket Guide Couverture
Couverture de l’agile Rocket Guide
La métaphore de la Rocket pour vous accompagner dans votre transformation Agile

Une réflexion sur “SAFe 5.0 et Beaujolais nouveau… 2 nouveaux grands crus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.