Tempête sous un crâne : retour d’expérience sur un atelier collaboratif en ligne presque raté

Nous n’avions pas trop les idées claires, jeudi matin, encore tout groggys de cette situation de confinement inédite. Malgré tout, le boulot continue et nous avons une offre émergente sur laquelle nous avons besoin de travailler à plusieurs. Nous voilà partis, à 8, chacun chez soi, dans un brainstorming préliminaire de 2h…pas préparé, pas facilité, vrai recette pour un désastre. Malgré tout, le résultat a été plus qu’honorable, et même complètement exploitable. Mais que s’est-il passé ?

Nous avons commencé la session avec 2 outils : Zoom pour la visio, et un board vide Miro car on s’est dit que ça pourrait être utile. Ensuite Jérôme, qui a lancé l’idée du brainstorming,  nous explique sa problématique. Et c’est parti : ça discute, ça diverge, ça écrit plein de trucs dans le board Miro, sans règle précise. Au bout de 20mn, nos ADN de facilitateurs se réveillent pour constater qu’on a un débit d’à peu près 400 bonnes idées à la minute mais qu’à ce train-là nous n’allons rien sortir de concret.

Première question salvatrice : que pouvons-nous livrer de concret dans l’heure et demi qui nous reste ? Nous nous accordons très rapidement sur la production d’un Value Proposition Canvas, parfait pour le sujet que nous avons à traiter. Nous importons un canevas vierge dans notre board Miro : ce sera la structure de notre livrable. A côté, nous importons le mode d’emploi du canevas pour que chacun puisse s’y référer si besoin.

Une zone “bac à sable”, le canevas livrable avec son mode d’emploi à côté

La magie opère  à partir de ce moment-là : une facilitation tournante se met spontanément en place, alternant travail individuel et partage tous ensemble. Miro a l’avantage de montrer en direct ce que chacun fait, ce qui évite de faire un partage d’écran avec l’outil de visio. Cet avantage a malgré tout un revers : difficile de réfléchir lorsque son attention est captée par tout ce qui se passe sur le board. Petite astuce : pendant les temps de réflexion, chacun peut s’octroyer une partie vide du board pour poser ses idées tranquillement, avant de les faire glisser sur le canevas quand c’est le moment des les partager.

Malgré un démarrage plutôt erratique, nous obtenons un résultat très satisfaisant : une première version du Value Proposition Canvas qui nous permet d’aller investiguer une première piste pour notre offre.

En revoyant au ralenti le déroulement de la session de travail, on remarque que la bascule s’est opérée dès le moment où nous nous sommes alignés sur un livrable à produire.

De plus, la forme de ce livrable (un canevas) est très appropriée au travail collectif car elle encourage la vision d’ensemble.

Ensuite, il faut reconnaître que nous  avons pu sauver les meubles grâce à notre expérience de facilitation de sessions collectives. Sans nos réflexes, cette session aurait probablement été assez inefficace. Cela remet en lumière l’importance capitale de la préparation et de l’animation de ce type de session. La distance ne fait que renforcer ce besoin.

Enfin, nous n’avons pas multiplié les outils, mais nous avions à disposition ceux dont nous avions besoin : une solution de vidéoconf fiable et un tableau collaboratif.

Vous me direz que j’enfonce des portes ouvertes et qu’il n’y a rien de très nouveau. C’est vrai ! La conclusion, c’est probablement que pour réussir un atelier de travail collectif à distance il faut surtout, au delà d’outils des outils performants, renforcer les fondamentaux de l’animation de réunion et de la facilitation d’ateliers collectifs.

Biais cognitifs et conflits d’intérêts

L’actualité regorge d’histoires de conflits d’intérêt. Telle personne est payée pour une activité A tout en exerçant en parallèle une activité B, en oubliant, parfois en toute bonne foi, faire le lien entre les deux.

Comment des personnes, qui ne se vivent pas forcément comme des fraudeuses, arrivent-elles à se genre de situation? Y aurait-il un biais cognitif derrière cela ?

Sans parler des hommes politiques qui sont concernés par ce sujet, j’ai été interpellée l’année dernière par une étude qui démontre que les médecins qui acceptent des cadeaux des laboratoires pharmaceutiques ont tendance à prescrire plus, à produire des ordonnances de moins bonne qualité et plus chères, et avec moins de génériques. Lire la suite

Pti’Dej Sophia Antipolis : Le pouvoir du visuel dans vos réunions et ateliers

Vous avez sûrement déjà entendu les mots facilitation graphique, pensée visuelle et intelligence collective ?

Vos réunions sont interminables, les prises d’actions sont in-existantes ou douloureuses, vous constatez des problèmes de communication et de représentation de l’information ?
Je vous propose un petit déjeuner pour démystifier tout cela et partager avec vous ma boite à outils

Lire la suite

Un ADKAR sinon rien ! #changemanagement

Le modèle ADKAR pour structurer la pédagogie du changement : une approche intéressante pour manager sa transformation agile, accompagner la mise en place d’une nouvelle organisation ou faire évoluer sa culture managériale.

Lorsque votre équipe ou votre entreprise fait face à une nécessité de changement, les grains de sables sont nombreux pour gêner, freiner, voire empêcher la transformation opérationnelle, générer épuisement et frustration au sein du management et des collaborateurs. Les acteurs en charge d’initier le changement mettent alors des patchs, font des petits pas à droite, à gauche mais n’ont pas l’impact qu’ils souhaiteraient pour créer une belle dynamique d’évolution.

 

Lire la suite

« Impact mapping » : de la vision stratégique à l’action efficace

Nombre de stratégies rencontrent des difficultés de déploiement, c’est un phénomène bien connu des dirigeants. Les difficultés peuvent être d’ordre motivationnel, organisationnel, budgétaire, technique et empêchent la concrétisation du plan de développement.  

Rappelons-nous de la mésaventure Polaroïd, ce géant de la photographie instantanée avait pourtant annoncé dans tous ses rapports annuels : la « photographie digitale est notre priorité stratégique n°1 », et ce pendant 15 ans, jusqu’à son déclin.

Une phase importante avant de déployer la stratégie est souvent sous-estimée : celle de la définition de la tactique, du plan de transformation. Définir ou réactualiser son plan stratégique signifie faire des choix, créer de nouveaux marchés, repenser ses offres, faire évoluer sa culture, ses méthodes.

Lire la suite

Nourrir la dynamique de groupe

Le coach agile aide les managers à encourager l’intelligence collective. Il transmet pour cela quelques concepts et outils sur la dynamique de groupe.

Sans prétention à l’exhaustivité et sans entrer dans le détail de chaque item, ce court article rassemble quelques inspirations fréquemment utilisées dans nos coachings, en vous procurant les références pour approfondir chaque sujet…

Lire la suite

Afterwork : Grimpez à l’échelle avec Goood!

AfterWork « grimpez à l’échelle »

Dans le cadre d’une montée en compétences sur le sujet de l' » agilité à l’échelle », nous démarrons 2018 par un afterwork gratuit le lundi 15 janvier en nos locaux.

Grimpez à l'échelle 2018.001

Quizz

Pourquoi se rendre chez Goood! le 15 en soirée pour parler d’agilité à l’échelle, plutôt que rester chez soi mater une série américaine ?
  • C’est facile d’accès (Les Halles)
  • J’ai des équipes avec plus de 10 personnes
  • Notre boss nous a dit « en 2018 faut qu’on soit plus agile ! »
  • Le buffet est toujours sympa chez Goood!
  • Chez nous on a plusieurs équipes qui se parlent pas
  • Obiwan Kenobi
  • J’ai vu une conférence sur le modèle Spotify et je suis accro
  • On est 1 500 et plus personne ne sait qui doit faire quoi et quand
  • Y’aura des trucs sucrés à grignoter
  • Le vrai scaling de SCRUM c’est LeSS ! (is more)
  • Pour parler du Scrum of Scrums qu’on a mis en place
  • On est est le marketing et impossible de parler au dev depuis qu’ils sont en agile !
  • Les RH nous demandent des fiches de poste pour les PO et les Scrum Masters
  • La DSI a décidé qu’on allait utiliser SAFE, depuis je déprime
  • Chez Goood! on parle de choses professionnelles sans se prendre trop au sérieux
  • On est une startup qui passe à 200 personnes et on ne sait plus comment faire
  • Depuis que la DSI est passée en agile, impossible d’avoir des dates de livraison
  • Je vends au forfait la production de nos équipes Scrum
  • Vous avez des questions qui ne sont pas dans cette liste

Résultats

Si vous avez coché au moins deux cases dans cette liste, vous avez deux bonnes raisons de nous rejoindre lundi soir !
Bon, et si vous avez coché moins de deux cases et que vous nous aimez bien, venez quand même, ça nous fera plaisir…
Ce meetup n’est pas une formation, ni un événement commercial :
venez comme vous êtes…et avec l’envie d’échanger.

Agenda

1) L’agilité à l’échelle en questions
Quelles sont les questions des personnes présentes ?
2) Un peu de rangement pour y voir plus clair
Peut-on dégager des thématiques ?
3) Qui a son mot à dire ?
Des temps d’échanges timeboxés
 
Question finale : et si la mise à l’échelle n’était pas linéaire ?
à lundi 🙂
Christophe Keromen et Romain Vignes
Renseignements & inscriptions : contact@goood.pro

Le Rocket Planning: 3 heures pour un Sprint Planning efficace et engageant

Surprise ! il y a quelques mois, je reçois un mail d’invitation d’une équipe (en demande de coach agile, 😊 ) pour participer, ou plutôt observer leur Sprint Planning. 1 heure pour planifier un Sprint de 3 semaines. Rires intérieurs.

Mais je n’étais pas préparé au deuxième effet Kiss Kool ! Le Scrum Master et l’équipe de développement. Pas de Product Owner ! Je pose naturellement la question aux participants. Réponse : « on nous a dit que le Product Owner ne doit pas participer au Sprint Planning ». Au final une Sprint Backlog définit par le Product Owner. Aucune explication des User Stories et un Planning Poker. Malheureusement, ce ne fut pas la seule fois. J’ai même coaché une équipe qui avait complètement supprimer cette cérémonie.

Le Sprint Planning en 1 dessin

Lors d’une formation sur les fondamentaux de l’Agilité, j’ai réalisé ce dessin pour expliquer le déroulé d’un Sprint Planning.

Sprint Planning

Pourquoi ne retenir alors que le moment du planning Poker ?

Lire la suite