Pour créer une identité d’équipe, le totem

Photo by Zbysiu Rodak on Unsplash

Actuellement, j’accompagne un programme IT d’une quarantaine de personnes autour d’une transformation agile à l’échelle.

Avec le manager de l’équipe et des représentants des collaborateurs, nous avons décidé de structurer le groupe autour de plusieurs équipes pluridisciplinaires et capables de livrer des fonctionnalités de façon autonomes : des feature teams.

Elles ne sont pas dédiées à une fonctionnalité ou un objectif particulier, elles se répartissent les éléments du backlog au fur et à mesure, sans spécialisation fonctionnelle.

Les membres de ces équipes, qui ne se connaissent pas ou peu, vont devoir travailler ensemble à livrer des éléments de valeur de façon efficace.

L’enjeu : créer des identités d’équipe.

Lire la suite

Expérience de coaching: utilisation des pratiques narratives pour débloquer une équipe.

( Pour un respect de la vie personnelle et professionnelle de mes clients, les noms des protagonistes ont été modifiés)

Lors de mes deux précédents billets, je vous ai raconté mon expérience de coaching avec l’utilisations des pratiques narratives lors d’un accompagnement de manager. Mon intention avec ce troisième billet sur ces pratiques est de montrer que le coach agile, en ce qui me concerne, est un véritable coach et ne doit pas être un expert en méthodes agiles. C’est bien l’un des points de souffrance que les coachs agiles peuvent avoir : être considérés comme des experts, comme des consultants intervenant en posture haute, comme des sachants. Ce point de vue sur le métier de coach agile est un point de blocage à lui seul pour un véritable accompagnement.

Lire la suite

Expériences de coaching: redevenir auteur de son histoire de vie.

Les personnes demandeuses d’accompagnement racontent leur histoire, voire leurs histoires de vie. Des histoires dans lesquelles elles sont auteurs, d’autres dans lesquelles elles sont personnages. Et en 15 ans d’accompagnement j’ai remarqué que, dans au moins 90% des cas, les points de blocage provenaient de la seconde catégorie d’histoires. Ce type d’histoires où ton manager te répète tellement de fois que « tu es nul », que tu finis par t’identifier à ce « je suis nul ». Est-ce pour autant la réalité ? Bien sûr que non. Lire la suite

Comment scratcher son plan stratégique ? La recette traditionnelle

Meilleurs voeux pour cette nouvelle année ! En espérant que ce petit partage puisse contribuer un tout petit peu à votre réussite…

J’ai eu l’occasion, à plusieurs reprises dans ma vie professionnelle, de vivre dans des entreprises dynamiques, en mouvement, aux manettes de leur transformation.

Pour différentes raisons, ces structures ont entrepris des virages stratégiques, effectué des pivots. Le déclencheur le plus répandu était l’ambition de développer son chiffre d’affaire, sa part de marché.

Plan triennal, avenir 2022, chantiers stratégiques : le vocabulaire change, mais les fondations sont identiques. L’approche classique vise à identifier des axes de renouvellement de l’offre et à les traduire en objectifs pour les différentes entités de l’entreprise et pour les différents collaborateurs, puis à mesurer la mise en oeuvre. Voyons les limites de l’exercice. Lire la suite

Comment l’externalisation du problème valorise votre coaché.e?

Cet article décrit un cas d’usage réel. En revanche par respect pour nos clients, les prénoms des protagonistes ont été volontairement modifiés.

En toute franchise, je n’aurai jamais eu l’idée d’écrire cet article si je n’avais pas reçu il y a quelques semaines le livre « Cartes des pratiques narratives » de Michael White. Je l’avais commandé suite à des recherches sur des formations proposant des outils de coaching. A la lecture du programme de formation de la Fabrique Narrative, je voulais en découvrir davantage sur ces pratiques, véritables outils de structuration des conversations dans une démarche d’accompagnement.

Je vous propose dans la suite de cet article de découvrir la « cartographie des conversations externalisantes » au travers de mon retour d’expérience lors d’un coaching.

Lire la suite

Comment tester une chaine d’applications ?

Il y a deux ans, on m’a proposé la mission suivante : réduire le temps d’intégration des composants d’une chaîne d’application à un mois, ce qui sous-entend disposer d’une capacité à tester efficacement l’ensemble de cette chaine. Je prends enfin le temps de vous parler de cette expérience, de l’organisation et outils des utilisés. Lire la suite

Afterwork : Grimpez à l’échelle avec Goood!

AfterWork « grimpez à l’échelle »

Dans le cadre d’une montée en compétences sur le sujet de l' » agilité à l’échelle », nous démarrons 2018 par un afterwork gratuit le lundi 15 janvier en nos locaux.

Grimpez à l'échelle 2018.001

Quizz

Pourquoi se rendre chez Goood! le 15 en soirée pour parler d’agilité à l’échelle, plutôt que rester chez soi mater une série américaine ?
  • C’est facile d’accès (Les Halles)
  • J’ai des équipes avec plus de 10 personnes
  • Notre boss nous a dit « en 2018 faut qu’on soit plus agile ! »
  • Le buffet est toujours sympa chez Goood!
  • Chez nous on a plusieurs équipes qui se parlent pas
  • Obiwan Kenobi
  • J’ai vu une conférence sur le modèle Spotify et je suis accro
  • On est 1 500 et plus personne ne sait qui doit faire quoi et quand
  • Y’aura des trucs sucrés à grignoter
  • Le vrai scaling de SCRUM c’est LeSS ! (is more)
  • Pour parler du Scrum of Scrums qu’on a mis en place
  • On est est le marketing et impossible de parler au dev depuis qu’ils sont en agile !
  • Les RH nous demandent des fiches de poste pour les PO et les Scrum Masters
  • La DSI a décidé qu’on allait utiliser SAFE, depuis je déprime
  • Chez Goood! on parle de choses professionnelles sans se prendre trop au sérieux
  • On est une startup qui passe à 200 personnes et on ne sait plus comment faire
  • Depuis que la DSI est passée en agile, impossible d’avoir des dates de livraison
  • Je vends au forfait la production de nos équipes Scrum
  • Vous avez des questions qui ne sont pas dans cette liste

Résultats

Si vous avez coché au moins deux cases dans cette liste, vous avez deux bonnes raisons de nous rejoindre lundi soir !
Bon, et si vous avez coché moins de deux cases et que vous nous aimez bien, venez quand même, ça nous fera plaisir…
Ce meetup n’est pas une formation, ni un événement commercial :
venez comme vous êtes…et avec l’envie d’échanger.

Agenda

1) L’agilité à l’échelle en questions
Quelles sont les questions des personnes présentes ?
2) Un peu de rangement pour y voir plus clair
Peut-on dégager des thématiques ?
3) Qui a son mot à dire ?
Des temps d’échanges timeboxés
 
Question finale : et si la mise à l’échelle n’était pas linéaire ?
à lundi 🙂
Christophe Keromen et Romain Vignes
Renseignements & inscriptions : contact@goood.pro

OUI.sncf une table ronde pour plus d’agilité

A l’invitation de Frédéric Arnal, j’ai participé mardi 21 novembre à une après-midi sur le sujet de l’agilité d’entreprise :
« Agilité d’entreprise : OKR, Safe, Less… OUI.sncf vous invite à vous confronter à ceux qui essayent (avec succès parfois !) de mettre ces méthodes en place »
L’événement se déroulait dans les superbes locaux éphémères de OUI.sncf : https://www.youtube.com/watch?v=e5xQ72QITn0

2017-11-21 14.37.48

 Les équipes de Voyages sncf ont commencé leur transformation pour plus d’agilité en 2012. Feature teams, automatisation, raccourcissement des cycles d’idéation, DevOps, les chantiers n’ont pas manqué, comme le raconte cette vidéo un peu speed (effet TGV ?) : Agilité & DévOps @ Voyages-sncf.com: épisode 3
Renommée « OUI.sncf », l’organisation réfléchit aujourd’hui au nouveau souffle à donner à sa transformation. Elle s’intéresse en particulier à l’agilité à l’échelle en questionnant les promesses des principales approches connues : SAFe, LeSS, « modèle Spotify ».
« Nos équipes sont agiles et nous en sommes fiers. Mais suffit-il d’avoir des équipes agiles pour être une entreprise agile ? Et qu’entend-on par entreprise agile ? Est-ce intéressant d’en devenir une ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? »
Atelier, retours d’expériences, questions, échanges se sont succédés en 2h30 de temps sans, bien entendu, épuiser ce vaste sujet. Les échanges se sont noués autour des interventions des intervenants conviés par Frédéric Arnal, Responsable mission agilité et devops :
  • Cyrille Caillaud – Coach chez Oui.sncf – a accompagné l’émergence de la Tribu finalisation
  • Emmanuelle Lefort – Coach chez Wemanity – a participé chez Axa, à l’élaboration d’un framework maison inspiré de LeSS, des Tribus de spotify et de SAFe
  • Christophe Keromen – Coach chez Goood – a facilité des Program Increment (SAFe) chez Air France – KLM
  • Mohamed Dabo – a travaillé un an chez ING dans un environnement SAFe.

Trois confusions

Je ne prétends pas résumer ici l’ensemble des échanges, mais reprendre des points soulevés dans la discussion et qui me semblent importants à commenter . J’insisterai en particulier sur trois confusions qui me semblent représenter un piège lorsque l’on mène cette réflexion sur l’agilité à l’échelle :

Lire la suite

Comment créer des communautés au sein de votre organisation

Les organisations dans lesquelles j’ai travaillé ces trois dernières années se sont posés la même question sur la nécessité d’avoir des communautés. Elles les voyaient comme une réponse à la transmission du savoir, des pratiques agiles, d’informations opérationnelles, etc. Elles se sont alors demandés comment mettre en place ces communautés. Dans cet article, j’aborde les deux types d’accompagnement que j’ai réalisé avec des communautés et partage mes réflexions sur leur mise en place en général. Lire la suite

Les communautés de travail du Dauphiné de 1940 un exemple d’autogestion source d’inspiration pour nos organisations ?

Epanouissement

En 1941, un entrepreneur du nom de Marcel BARBU, créa la société qui devint le 1er janvier 1944 la première communauté de travail. La communauté de travail a fait de l’autogestion une réalité. La première s’appelait BOIMONDAU comme BOItiers de MONtres du DAUphiné. Elle fit des émules en France et dans le monde entier, un peu comme nos entreprises libérées aujourd’hui. Ci-dessus vous avez une photo qui témoigne de la transparence (ici des salaires) et de la rémunération à la valeur humaine.

Marcel Barbu fut le premier à déposer un brevet français pour la fabrication de montres étanches. Il fut également le premier candidat de la société civile aux élections présidentielles au suffrage universel direct de 1965 face à Charles De Gaulle.

Barbu disait que ses idées avait 100 ans d’avance. Peut-être que le moment est venu de les explorer à nouveau ?! Retrouvez notre décryptage des communautés de travail et la signification de la rémunération à la valeur humaine sur le site d’InfoQ :
https://www.infoq.com/fr/articles/entreprise-liberee-retour-vers-le-futur-modele-Boimondau.