SAFe 5.0 et Beaujolais nouveau… 2 nouveaux grands crus

Il y a quelques jours, nous fêtions l’arrivée sur nos tables du beaujolais nouveau 2019. Le même son de cloche des œnologues : un grand cru plus rond et plus aromatique aux allures de fruits rouges et d’épices.

Un autre grand cru est en cours d’élaboration : la 5ème version du Scaled Agile Framework for lean-agile enterprises plus connu sous la dénomination SAFe 5.0.

Cet article n’a pas pour but d’exposer ses nouveautés, très bien expliquées ici. Je vais m’attarder à partager pourquoi je considère cette nouvelle version comme une avancée majeure du framework : il remet au centre de ses valeurs un principe fondateur de l’agilité – l’APPRENTISSAGE CONTINU. Rappelons simplement la toute première phrase du Manifeste Agile : « Nous découvrons comment mieux développer des logiciels par la pratique et en aidant les autres à le faire ».  Lire la suite

L’Agilité à l’échelle ne fonctionne pas… sans approche systémique.

Fin 2015, j’accompagne une entreprise leader du revêtement de sol dans son projet d’amélioration de l’expérience utilisateur. Une centaine de collaborateurs répartis sur 3 continents doivent œuvrer dans un même but défini par le DSI. Et tout ça en mode agile! Dans une organisation hiérarchique silotée! Rien de mieux que SAFe (d’après le client). Et pourtant. Un cadre agile de conduite de projet ne transforme pas à lui seul une organisation. Cette difficulté de mise à l’échelle de l’Agilité fissure aujourd’hui la communauté agile. Pourquoi le Manifeste Agile ne répond pas aux besoins de l’agilité organisationnelle?

Lire la suite