Un ADKAR sinon rien ! #changemanagement

Le modèle ADKAR pour structurer la pédagogie du changement : une approche intéressante pour manager sa transformation agile, accompagner la mise en place d’une nouvelle organisation ou faire évoluer sa culture managériale.

Lorsque votre équipe ou votre entreprise fait face à une nécessité de changement, les grains de sables sont nombreux pour gêner, freiner, voire empêcher la transformation opérationnelle, générer épuisement et frustration au sein du management et des collaborateurs. Les acteurs en charge d’initier le changement mettent alors des patchs, font des petits pas à droite, à gauche mais n’ont pas l’impact qu’ils souhaiteraient pour créer une belle dynamique d’évolution.

 

Lire la suite

La transformation commence dans la tête

mind-544404_960_720.png
https://goo.gl/images/jS2pQK

« Inside a human brain »

J’aime beaucoup lire Alex Yakyma !

Je vous conseille d’aller de temps en temps picorer sur son blog  OrgMindset.

Je suis même assez jaloux de son titre 🙂

Je souhaite partager avec vous deux extraits d’articles récents qui résonnent particulièrement avec mes préoccupations actuelles concernant les transformations d’organisation.

Lire la suite

La transformation agile, ça commence par le haut ou le bas ?

photo credit: NIAID via photopin cc

La grande question du néophyte au moment de lancer sa transformation agile c’est « par le haut ou par le bas? ». Par exemple, ce mouvement doit-il être initié par l’équipe de développement ou bien la direction? Les deux approches ont leurs avantages et inconvénients (voir article de Florent Lothon), et que l’on pousse par le haut ou par le bas, on va susciter de la résistance (effet piston).

Lire la suite

Un début de facilitation

Quand Lan m’a demandé d’écrire sur ce blog, je me suis demandé ce que j’allais bien pouvoir raconter : ma seule expérience de « facilitateur » était associée à un bref rôle de Scrum Master il y a 2 ans, et j’ai participé à une formation sur la facilitation (voir ce billet de Fabrice Aimetti) peu de temps avant de commencer à travailler chez Coactiv.

Depuis cette initiation, j’ai pris du temps à réfléchir à ce que la facilitation aurait pu m’apporter sur mes expériences passées, en prenant pour cible : les réunions interminables auxquelles on a l’impression de sortir sans rien de plus, la gestion au quotidien du travail de l’équipe, les prises de têtes et les galères.

Seulement travailler sur le passé n’est pas évident : si se souvenir des situations n’est pas aisé, s’imaginer les réactions des autres l’est encore moins. Je ne pouvais pas être certain du dénouement de ces situations. Il faudrait pouvoir remonter le temps pour expérimenter mais je n’ai malheureusement pas de DeLorean…

Donc je me suis mis en quête de facilitation sur ma mission actuelle.

En effet, depuis 2 mois j’occupe un rôle d’expert technique .net au sein d’une équipe un peu particulière : les chefs de projets sont en France, l’équipe de développement en Inde, le tout fonctionnant en cycle en V… Lire la suite