Le Time To Market, un bon indicateur pour une transformation agile ?

J’ai très souvent lu ou entendu que l’agilité permettait d’avoir un meilleur Time To Market (TTM) que les traditionnelles méthodes orientées cycles en V. C’est un bon argument commercial auquel les décideurs peuvent être sensibles. C’est aussi quelque chose que je crois dans le sens où l’agilité nous donne des clés pour livrer rapidement et fréquemment de la valeur aux clients. Une transformation agile est souvent motivée par une amélioration du TTM. Dans ce cas, comment peut-on mesurer la progression vers cet objectif, peut-on considérer le TTM comme indicateur à revoir régulièrement pour vérifier la distance à la cible? Pas si simple.

12239377734_ee77ec423e

Lire la suite

La fréquence de livraison comme indicateur de performance d’une transformation agile ?

3697317390_32c6490b8b

La fréquence de livraison indique le rythme auquel une application est mise à jour pour intégrer des changements fonctionnels et techniques. La valeur délivrée peut prendre plusieurs formes comme de nouvelles fonctionnalités, de meilleures performances, une optimisation de l’utilisabilité, de l’évolutivité ou de la maintenabilité. La fréquence de livraison apparaît comme un indicateur plutôt révélateur de l’interaction entre les acteurs de la chaîne de valeur et de l’efficacité de l’outillage de test et de déploiement, mais attention à ne pas tirer de conclusion hâtive. Une équipe peut par exemple être en capacité de livrer tous les jours, mais ne réalise des déploiements qu’une fois par mois à la demande de son client. Est-ce que la fréquence de livraison est un bon indicateur de performance d’une transformation agile ? Est-il suffisant ou complémentaire à d’autres ? Examinons ce qu’il cache. Lire la suite